Le 1er réseau de transport en commun au Senegal avec plus de 2500 bus Tata et des lignes à Dakar et en Régions (Thiès, Saint Louis,...)

photo



ACTUALITES


5 nouveaux minibus renforcent le réseau de Thiès

18/02/2018 à 19:50:06 | by aftu-officiel | 0

bus

Cinq nouveaux minibus sont venus renforcer le réseau de transport urbain de Thiès portant ainsi le nombre à 91. Les bénéficiaires ont reçu les clés de leurs véhicules, hier, en présence du directeur général du CETUD, Thierno Birahim Aw, du maire de la ville, Talla Sylla et du gouverneur de la région, Amadou Sy. Thiès est le troisième réseau après Dakar et Saint-Louis. «Cela contribue à nos objectifs d’amélioration de la sécurité routière et des conditions de déplacement des usagers. C’est pourquoi, le président de la République a, depuis 2015, donné des instructions pour l’extension du programme de modernisation du transport dans les localités de l’intérieur du pays. Le maire, Talla Sylla, a exprimé sa joie d’avoir assisté, pour la quatrième fois, à une cérémonie de ce genre dans sa ville. Pour lui, ces minibus vont soulager davantage les habitants de Thiès. Il a sollicité des responsables du Cetud d’autres véhicules.  «Si l’on pouvait avoir jusqu’à 200 minibus, ce serait encore mieux», a lancé l’édile de la ville. Le représentant des Gie de transport, Mokhtar Dieng a abondé dans le même sens après s’être réjoui de cette nouvelle acquisition. «Les transporteurs sont contents d’avoir reçu ces nouveaux minibus. Mais nous voulons plus parce qu’il y a des opérateurs qui attendent jusqu’à présent. Le besoin est là. Nous voulons desservir les villages environnants», a dit M. Dieng. Le gouverneur, Amadou Sy, a rappelé la volonté des autorités de faire en sorte que le dispositif soit le plus élargi possible. La seule limite objective, a-t-il relevé, ce sont les critères de rentabilité. «Nous espérons que l’offre sera élastique parce que l’accroissement de la ville de Thiès est très élastique. Je suis certain que, sous peu, on aura un réseau très fourni comme le veut le maire en tenant compte des critères de rentabilité», a assuré le représentant de l’État. Le gouverneur a profité de l’occasion pour inviter les responsables et les bénéficiaires à garder l’esprit du premier jour. « Au premier jour, le maire et moi avions pris le premier et le deuxième ticket. Je l’ai d’ailleurs gardé jusqu’à présent. Nous avons alors pris le bus jusqu’à la promenade des Thièssois. Ce jour, le véhicule était bien tenu, le chauffeur correct et avait bien conduit. Je m’étais dit que si c’est cela, je risque de n’avoir plus besoin de mon chauffeur pour mes déplacements. Mais quelques jours après, j’ai vu des comportements de certains chauffeurs qui tranchent avec ceux du début», a déploré le gouverneur, avant d’inviter tout le monde à rester dans l’esprit du premier jour.   Ndiol Maka SECK


RAJOUTER UN COMMENTAIRE

Connect With
bus

LES LIGNES


L0 L1 L2 L3 L4 L5 L6 L7 L8 L9 L10 L11 L12 L13 L14 L15 L16 L17 L18 L19 L20 L21 L22 L23 L24 L25 L26 L27 L28 L29 L30 L31 L32 L33 L34 L35 L36 L37 L38 L39 L40 L41 L42 L43 L44 L45 L46 L47 L48 L49 L50 L51 L52 L53 L54 L55 L56 L57 L58 L59 L60 L61 L62